Tor : Surfez anonymement sur la Toile !

tor-chatBeaucoup d’entre vous, nous demande comment faire pour naviguer anonymement sur Internet. Je n’ai jamais parlé de solutions pour des raisons de sécurité pour les utilisateurs car il existe bien un moyen de naviguer anonymement sur Internet.

On en a entendu quelques petites fois dans la Presse : le réseau Tor. Le groupement international Anonymous qui défend certaines libertés sur le réseau Internet et lutter contre l’espionnage des différents gouvernements utilise ce reseau Tor.

Attention !! ce réseau est un outils a manipuler avec des grandes précautions car c’est aussi ici que circule différents trafiques illégaux. Il est donc préférable de bien faire attention en utilisant cet outils.

Surfez sur Internet via le reseau Tor

Le principe de Tor est le routage en oignon. Il fut conçu au milieu des années 1990 par un laboratoire de l’armée américaine, le Naval Research Laboratory, dont l’une des spécialités est la guerre informatique. Le mathématicien Paul Syverson, les ingénieurs Michael Reed et David Goldschlag, ont participé à sa conception. La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) l’a développé. Le routage en oignon pallie certaines carences des systèmes existants (notamment les serveurs mandataires) qui ne suffisent pas à garantir l’anonymat. Tor est la seconde génération de système de routage en oignon (la première génération contenait beaucoup de défauts et n’a donc jamais eu de vrai succès). Il a donné naissance au projet Commotion

Le routage en oignon fait rebondir les échanges TCP au sein d’Internet afin de neutraliser les analyses de trafic sur

tor browser

tor browser

une partie du réseau (notamment les analyses par attaque de l’homme du milieu). Les utilisateurs du réseau deviennent alors impossibles à identifier. Dans le paragraphe suivant on prendra l’exemple de l’échange d’un paquet entre un client et un serveur

Tor : Un Anonymat mais que partiel !!

Tor ne peut assurer la protection de paquets UDP, et n’en soutient donc pas les utilisations, notamment les requêtes aux serveurs DNS. Cependant Tor offre la possibilité d’acheminer les requêtes DNS à travers son réseau, notamment à l’aide de la commande « torsocks » (à ne pas confondre avec « torify »). Les auteurs recommandent l’extension Firefox Torbutton qui fait passer tout le trafic Firefox par Tor et non une partie configurée. Torbutton peut utiliser un proxy anonymiseur comme Privoxy ou Polipo. On peut utiliser NoScript, une extension Firefox qui gère les scripts JavaScript en les activant uniquement dans les domaines de confiance. Mais le mieux est de désactiver toutes les extensions (JavaScript, Flash, plugins multimédias…).

La NSA a mis en place plusieurs nœuds Tor afin de collecter des informations sur le réseau11. La présentation Tor: Overview of Existing Techniques, explique également qu’une des techniques consiste à détourner le trafic de certains sites consultés par les activistes vers des serveurs contrôlés par la NSA11.

 

Tor : comment ça se présente ?

Pour accéder au réseau Tor, il vous est nécessaire de télécharger et installé un navigateur Web spécial, basé sur le fonctionnement de Mozilla Firefox. Une fois lancé, ce navigateur se connectera automatiquement au réseau Tor. Dans ce navigateur, vous trouverez des fonctionnalités comme dans quels pays êtes-vous passé en surfant etc.

 

Pour conclure, il existe bien un réseau souterrain à Internet connu : le Darknet. Mais il est tout de même recommander de prendre des précautions très importantes. Tor est un formidable outil mais des gens peu scrupuleux l’ont détourné de son utilisation d’origine. (Trafiquants en tout genre).  A nous tous d’utiliser ces outils dans l’esprit des concepteurs.

 

Plus d’informations ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tor_(r%C3%A9seau)

Site officiel : https://www.torproject.org/

Au sujet de l'auteur

Lire aussi :