Comment choisir sa tablette?

Ce guide a pour but de vous sensibiliser aux différents éléments à regarder avant d’acheter une tablette tactile. Il est aussi destiné à ceux qui souhaitent simplement s’informer sur ce produit high tech. Normalement, et en rajoutant le critère de votre prix, vous devriez être armé pour vous dépatouiller dans la jungle des tablettes disponibles.

En complément, nous avons sorti notre sélection des meilleures tablettes tactiles que nous mettons à jour régulièrement. Avec des tablettes classées par prix et par taille, cette sélection vous permettra d’être guidés dans votre choix !

1. L’écran

L’écran est comme vous vous en doutez, un élément essentiel de la tablette. C’est la partie de l’outil que vous allez voir, toucher et manipuler le plus. C’est notamment l’écran qui vous offrira ou non une expérience tactile réussie.
Son choix va dépendre de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre tablette.

    • Taille de l’écran

Actuellement la plupart des tablettes embarquent un écran compris entre 7 pouces et 12 pouces. Les plus petits modèles sont à privilégier si vous avez déjà un ordinateur portable que vous conservez souvent avec vous, et/ou que vous souhaitez vous déplacer beaucoup avec votre tablette (transports en commun, voyage, etc.).

tablette tactile

tablette tactile

Schéma des tailles d’écran sur tablette

Pour un confort optimal, nous vous conseillons une tablette avec un écran d’au moins 8 pouces. Elle vous offrira plus de confort pour taper, lire du texte ou encore visionner des vidéos. Les plus grandes, celles jusqu’à 12 pouces seront encore plus confortables mais attention le poids et la taille de la tablette seront en conséquences plus importants et moins facile à transporter (on se rapproche alors plus d’un ordinateur portable que d’une tablette).

La majorité des tablettes font actuellement 7 pouces ou 10 pouces. Le format 7 pouces sera plus adapté aux personnes en situation régulière de mobilité tandis que le format 10 pouces offre un peu plus de confort pour une taille et un poids plus importants (mais relativement acceptable tout de même).

  • Technologie tactile

tablette tactile

tablette tactile

Il existe différentes technologies d’écrans tactiles. Les deux technologies tactiles que vous pourrez rencontrer actuellement sont :

    • le capacitif: quasiment toutes les tablettes vendues aujourd’hui ont une dalle tactilecapacitive, et c’est tant mieux ! Cette technologie est très réactive et permet le multitouch (= la tablette reconnaît plusieurs de vos doigts posés simultanément sur l’écran). Elle ne fonctionne qu’avec le doigt ou certaines matières spécifiques (intégrées dans certains stylets par exemple).
    • le résistif : en 2015, on ne trouve quasiment plus cette technologie, même sur les modèles bas de gamme. Auparavant, il était souvent proposé sur des tablettes anciennes et/ou bon marché car il n’est pas cher à produire mais sa réactivité est souvent moins bonne que sur du capacitif. Il peut être utiliser avec un stylet ou un stylo standard et ne permet pas le multitouch.

Vous l’aurez compris, il vaut mieux préférer l’écran capacitif qui offre un confort plus important et une meilleure réactivité. D’ailleurs la plupart des tablettes ont désormais un écran capacitif.

    • Format et résolution

Il existe différentes orientation d’écran, 4/3 comme l’iPad ou 16/10ème comme la Lenovo Yoga Tablet 2. Encore une fois, cela peut être un critère de choix. Le 4/3 est mieux pour le surf, la “bureautique” tandis que les formats 16/10 s’adaptent mieux à la vidéo.

Si la taille matérielle de votre écran est importante, il ne faut pas négliger sa taille logicielle, c’est à dire sa résolution (= la densité de pixels sur une surface donnée). C’est en partie la résolution de l’écran qui donnera de la qualité ou non à l’image.
A taille égale, les modèles d’entrée ou de bas de gamme auront des résolutions moins importantes que sur des modèles haut de gamme.

Actuellement la résolution de 2736 x 1824 pixels est la meilleure que l’on puisse trouver sur le marché. Il s’agit de la Surface Pro 4 de Microsoft.

Voici quelques exemples de bonnes résolutions sur des modèles haut de gamme :

Tableau 1: Résolution en fonction des tailles d’écran de différents modèles
Taille Écran Résolution
Apple iPad Air 2 9,7″ 2 048 x 1 536
Google Nexus 9 8,9″ 2 048 x 1 536
Microsoft Surface Pro 4 12.3″ 2736 x 1824
Asus T100 10,1″ 1366×768
Samsung Galaxy Note 10.1 2014 10.1″ 2560 x 1600

En cette fin 2015, on peut dire qu’une résolution Full HD est la norme sur les modèles grands publics des constructeurs principaux (et les derniers modèles offrent même des résolutions supérieures). Cependant, ça n’est pas toujours le cas des tablettes dites « Low Cost » (que l’on trouve chez Carrefour, Groupon, etc.). Ne vous fiez pas à l’emballage qui vous affirme « HD », seule la résolution d’écran compte pour voir s’il s’agit réelle d’une tablette haute définition.

Si la partie technique sur les écrans vous intéresse, ce lien compare de façon approfondie les écrans des différentes tablettes : http://displaymate.com/Tablet_ShootOut_2.htm

Les critères à surveiller pour l’écran :

  • avantager l’écran capacitif (bonne nouvelle, le résistif a disparu désormais)
  • choisir la taille en fonction de ses besoins (d’usage et de mobilité)
  • faire attention à la résolution de l’écran

2. POIDS

 

Vous l’aurez compris le poids d’une tablette va principalement varier en fonction de la taille de l’écran que vous choisirez. Plus il sera grand, plus la tablette risque d’être lourde. Sur ce point, à vous de faire un compromis entre confort d’utilisation et mobilité.

Si vous souhaitez transporter dans un sac facilement et régulièrement votre tablette, évitez les écrans trop grands. La connectique de la tablette (et donc l’épaisseur de celle-ci) peut aussi alourdir son poids. Par exemple si elle embarque de nombreux équipements (puce 3G, ports USB, ports HDMI etc etc.) son poids pourra être plus important.

Voici le poids moyen constaté sur 19 tablettes en fonction des tailles d’écran :

tablette tactile

tablette tactile

 

3. CONNECTIQUE

 

La connectique de votre tablette est un point à ne pas négliger. Si certaines comme l’iPad ou les Galaxy Tab offrent le minimum, d’autres offrent une multitude de ports qui occupent tous les bords de votre tablette, au risque de devoir faire des compromis sur l’esthétique.

tablette tactile

tablette tactile

Cependant, certains ports sont désormais quasiment standards, et c’est en anticipant vos besoins et votre usage avec votre tablette que vous pourrez définir comment et avec quoi votre tablette devra être connectée.

Si vous souhaitez projeter des photos sur une télé, vous apprécierez le port HDMI. Si vous souhaitez importer des photos, vous apprécierez l’USB. A noter que sur des tablettes comme l’iPad, ces ports peuvent se rajouter via des adaptateurs vendus en option (entre 20 et 40€ en fonction des modèles).

Selon nous, votre tablette doit a minima être connectable par :

  • WIFI 802.11 b/g/n/ac
  • Bluetooth
  • USB – voire mini ou micro USB (éventuellement grâce à un adaptateur)

En sus, vous pourrez apprécier selon vos usages :

  • un port micro-SD ou SD (comme sur un appareil photo) pour augmenter la capacité de stockage de votre tablette ou lui transférer des fichiers simplement – surtout utile si le stockage de base n’est pas très élevé ;
  • un port HDMI ou mini HDMI (il permet de connecter la tablette à des périphériques comme une télévision HD),
  • une puce 3G/4G-LTE (elle permet de se connecter à Internet en utilisant le réseau téléphonique – facture spécifique à prévoir selon l’usage).
  • une puce NFC pour les paiements et transferts sans contact

4. STOCKAGE

99% des tablettes proposent du stockage sous forme de mémoire flash ou SSD (comme une clé USB) dont les avantages en mobilité sont nombreux. Quelques rares modèles peuvent proposer un disque dur classique.

 

tablette tactile

tablette tactile

 

Il n’y a pas vraiment de conseil à donner à ce niveau. A noter cependant qu’un disque dur est plus fragile qu’une mémoire flash : il contient des éléments mobiles (les disques qui tournent) ce qui n’est pas le cas des mémoires flash constituées d’éléments inertes et donc insensibles à une petite chute. Par contre, le disque dur à une capacité de stockage beaucoup plus importante et moins chère à quantités égales.

Concernant la capacité de stockage, il faut la choisir en fonction de ce que l’on veut faire avec sa tablette :

  • Si vous regardez beaucoup de films et que vous souhaitez en stocker une partie sur votre tablette, préférez 64 Go SSD voire d’avantage (128Go),
  • Si vous utilisez plutôt votre tablette pour surfer sur Internet, envoyez des mails ou faire un peu de traitement de texte, 16Go SSD peuvent tout à fait suffire. A noter que les constructeurs facturent “généreusement” l’augmentation de capacité pour un même modèle.

Si vous considérez l’achat d’une tablette sous Windows 10 comme la Surface 4 ou d’autres, sachez que Windows 10 peut prendre jusqu’à 20Go sur votre disque dur. Et que ces 20Go seront bien dans votre tablette, mais que vous ne pourrez pas en faire grand chose.

Un dernier point est à prendre en considération : la plupart des tablettes ont un port SD ou microSD ce qui vous permettra d’augmenter la capacité de stockage facilement à l’aide d’une simple carte. Cette dernière sera sûrement moins onéreuse que de prendre le modèle supérieur (à capacité de stockage égale).

Enfin, posséder une tablette ne vous empêche pas de stocker vos fichiers ailleurs comme sur un disque dur externe (à connecter en USB ou sans fil – NAS) ou encore sur un service de stockage de fichiers tel Dropbox, Google Drive ou MobileMe.

Les critères à surveiller pour le stockage :

  • vérifier si l’on peut augmenter le stockage via une carte SD ou non,
  • ne pas oublier que l’on peut stocker ailleurs ses fichiers comme sur une clé USB/ disque dur externe (encore faut-il pouvoir le connecter à la tablette)
  • comparer le prix des différents modèles de capacité et le prix d’une carte SD ou d’un abonnement en ligne (DropBox)

5. AUTONOMIE

L’autonomie est importante en situation de mobilité. Actuellement les constructeurs annoncent desautonomies qui varient entre 4 heures et 10 heures en utilisation normale pour une tablette seule (c’est à dire surf sur le web, envoi d’e-mail, visionnage de quelques vidéos …). De plus en plus, les tablettes peuvent se brancher à des docks clavier (Asus Transformer par exemple) qui comportent une batterie supplémentaire et qui permet d’atteindre des autonomie de 15 à 18 heures sans interruption.

Les modèles d’entrée de gamme auront des autonomies proches des 5h voire moins, tandis que les modèles plus haut de gamme (+400€) auront plutôt 9h d’autonomie. En effet, comme sur les ordinateurs portables, les constructeurs qui proposent des modèles à bas prix font notamment des économies sur la qualité de la batterie, donc son autonomie et sa durée de vie.

Nous vous conseillons de comparer l’autonomie annoncée par les constructeurs à l’autonomie réelle mesurée par des testeurs indépendants. Cela vous permettra de ne pas déchanter à la première utilisation de votre nouvelle tablette. En effet, là où les tests mesurent le temps en Wifi seul sur internet (ou en lecture vidéo seule), vous allez sans doute ouvrir plusieurs applications simultanément, écouter de la musique, lire des vidéos etc.

Enfin, certaines tablettes demanderont plus d’énergie que d’autres, en fonction de l’OS mais surtout du processeur. Sans test poussé, cela reste tout de même une donnée difficile à évaluer.

Pour vous donner une meilleure idée, voici le résultat de nos tests d’autonomie, selon un protocole unique et permettant de comparer de manière fiable l’autonomie de ces tablettes. Vous pourrez vous rendre compte que toutes les tablettes ne sont pas égales, loin s’en faut !

 

6. OS et Applications

Il existe quatre OS (système d’exploitation) majeurs sur tablette :

  • iOS

C’est le système d’Apple que l’on peut voir sur l’iPad et l’iPhone. C’est un système plutôt “fermé” où vous pourrez installer des milliers d’applications facilement depuis l’App Store (la plateforme de téléchargement d’Apple).
Autre avantage, iOS est régulièrement mis à jour. Dès qu’Apple met un correctif en ligne, chaque utilisateur peut l’installer d’un clic sur iTunes ou directement depuis son appareil connecté en wifi (on appelle cela une mise à jour Over The Air – OTA).

Les bidouilleurs aiment contourner les restrictions d’Apple grâce au jailbreak, une procédure qui permet d’installer des applications tierces non validées par Apple et qui permet de modifier les fichiers systèmes.

Version Actuelle : iOS 9

Points forts :

  • système stable bien qu’un peu lourd quand il tourne sur les anciens modèles d’iPad
  • expérience utilisateur simple
  • régulièrement mis à jour et amélioré
  • 900 000 applications disponibles dont au moins 400 000 rien que pour l’iPad et son format d’écran, sachant que les applications iPhone et iPod Touch sont aussi compatibles.

Point faible :

  • système verrouillé par Apple (peu de personnalisation possible, moins de souplesse)
tablette tactile

tablette tactile

Les seuls modèles sous iOS sont les iPad :

  • Android

Créé en 2007 par Google, Android est un système d’exploitation basé sur Linux. Il est apparu sur les smartphones (HTC Dream) en premier, puis a conquit les tablettes. Google a voulu différencier l’interface des smartphones de l’interface des tablettes.

Version actuelle : Android 6.0 Marshmallow (disponible depuis octobre 2015) compatible et conçu à la fois avec les tablettes et avec les smartphones.

Versions antérieures : Android 5.1 Lollipop

La Motorola Xoom fût la première tablette conçue pour Android 3.0 Honeycomb.Pour la commercialisation de son système d’exploitation, Google a préféré licencier Android. Chaque constructeur peut donc installer Android sur ses produits, tant que ces derniers respectent certaines règles. Grâce à cet écosystème, Android est, aujourd’hui, le système d’exploitation mobile le plus vendu au monde avec plus de 230 produits l’utilisant. Son avantage est d’être “ouvert” : les constructeurs peuvent le modifier et l’adapter. Le nombre d’applications que l’on peut télécharger sur Android ne cesse de croître et rattrape à ce niveau l’iOS d’Apple.

Le store où l’on peut acheter des applications est le Google Play Store. Il existe d’autres stores alternatifs (comme Amazon Underground, ou d’autres moins connus et moins fournis).

Les surcouches constructeurs

Certains constructeurs comme Samsung, LG et Sony rajoutent des surcouches à Android, c’est à dire qu’ils développent et ajoutent leurs propres interfaces graphiques en se basant sur Android. L’avantage est d’avoir une interface un peu différente et des fonctionnalités supplémentaires mais l’inconvénient est que ça peut alourdir le système et que les mises à jour proposées par Google ne seront pas disponibles immédiatement (voir jamais).

Points forts :

  • made by Google
  • OS ouvert
  • très répandu
  • de plus en plus d’applications

Points faibles :

  • mises à jours dépendantes des constructeurs (et ceux-ci ne jouent parfois pas le jeu)
  • encore un peu moins d’applications spécifiques tablettes disponibles comparées aux applications iPad
  • obligation d’avoir un compte Google pour utiliser certaines fonctionnalités
  • Attention aux surcouches rajoutés par les constructeurs
  • Windows 10

Windows 10, le dernier système d’exploitation de Microsoft, est sorti en juillet 2015 . Il a été conçu pour fonctionner aussi bien sur PC classique que sur des écrans tactiles. En effet l’interface et la navigation ont été en partie pensées pour les écrans tactiles.

Depuis, de nombreux modèles sont sortis, soit par Microsoft lui-même ou d’autres par Samsung, Lenovo, etc.

Un petit mot sur Windows 7 > Créé par Microsoft, ce système d’exploitation n’est pas très répandu sur les tablettes tactiles actuelles. Seuls quelques constructeurs proposent des tablettes tournant sous Windows 7 (MSi, Archos, Acer). Elles sont généralement lentes, peu ergonomiques, et peu autonomes. Leur seul intérêt est de proposer un système complet et connu de tous. Suivant la puissance de votre appareil, vous pourrez installer tous les logiciels que vous avez sur votre PC habituel.

Le problème majeur de ce système d’exploitation est qu’il a été conçu pour l’utilisation par souris et clavier. Le tactile pose donc quelques soucis de ralentissement, notamment avec l’absence du multitouch qui a fait la renommée de l’iPad d’Apple.

  • Linux

Les premières tablettes sous Linux ont fait récemment leur apparition. Pour rappel Linux est un système d’exploitation libre de tout éditeur sous Licence publique générale GNU. Si vous voulez en savoir plus, je vous renvoie vers notre article dédié « Quelques tablettes sous Ubuntu« . Elles sont plutôt réservées aux personnes averties et aimant bidouiller.
—————————-

Pour faire simple, si vous achetez un iPad vous aurez iOS, avec une Surface c’est Windows 10 et les autres tablettes auront vraisemblablement un système Android (attention tout de même on voit de plus en plus de tablettes sous Windows 10). Les aventuriers choisiront Linux …

Dès aujourd’hui, chacun peut trouver son bonheur dans la plupart des OS. Lorsque vous avez choisi le système d’exploitation et la taille d’écran que vous préférez alors le prix et le design de la tablette pourra vous aider à faire un choix. Pour ce dernier point, il s’agit d’un critère subjectif propre à chacun.

 

Source de ce guide : http://www.tablette-tactile.net/guide-achat-tablette-pc/

Au sujet de l'auteur

Lire aussi :