Entreprises informatiques : créer & se développer dans la ville de Tours

Quels soutiens et initiatives en faveur des entreprises à Tours (37) ?

En janvier dernier, la ville de Tours accueillait le premier salon numérique régional dédié aux professionnels dans le cadre des Human Tech Days. Cette initiative soulignait à nouveau la volonté d’inscrire la cité millénaire dans la transition numérique, indispensable à la compétitivité et au développement économique de la ville, mais également en Centre-Val de Loire.

En effet, avec une cinquantaine de startups accueillies, MAME, lieu totem tourangeau de la French Tech Loire Valley, compte parmi l’un des nombreux soutiens des entrepreneurs et des entreprises informatiques. Découvrez ce qu’il faut savoir de cette région, ses différents écosystèmes et l’ensemble des dispositifs mis en place pour développer l’entrepreneuriat et l’innovation.

Le Centre-Val de Loire, une région aux multiples contrastes

Fort de six départements — Cher (18), Eure-et-Loir (28), Indre (44), Indre-et-Loire (37), Loir-et-Cher (41), Loiret (45) —, le département du Centre-Val de Loire (45) compte parmi les plus beaux de France, notamment grâce à son impressionnant patrimoine architectural. La région compte, en effet, plusieurs sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme les cathédrales de Chartres et de Bourges, la Basilique Saint-Étienne, le Val de Loire.

À leurs côtés jaillissent, ici et là, dans des panoramas naturels et verdoyants des villages préservés et fleuris dont huit ont reçu le label « Plus beaux villages de France », mais surtout d’impressionnants châteaux aux noms intemporels et mondialement connus : Chambord, Amboise, Valençay. Le Centre-Val de Loire abrite également deux des villes indissociables de l’imaginaire et de l’histoire de France : Tours (Indre-et-Loire) et Orléans (Loiret).

Un territoire à la forte dynamique entrepreneuriale

C’est d’ailleurs dans ces deux métropoles et leurs environs que les créations d’entreprises, dont des entreprises informatiques ou industrielles, ont été les plus fortes en 2018. En effet, dans la dernière note Insee présentant la conjoncture en Centre-Val de Loire , on peut noter que le nombre de créations d’entreprises avoisine les plus hauts niveaux du début de la décennie : 17 500 entreprises ont ainsi été créées, soit 17 % de plus qu’en 2017. De niveau comparable à l’ensemble du territoire, cette dynamique est essentiellement portée l’Indre-et-Loire et le Loiret avec 23 % de hausse sur chacun de ces deux départements, tirés par Tours et Orléans.

Sans oublier leur passé, ces deux métropoles sont donc parvenues à déployer une stratégie pérenne de développement où l’innovation et les nouvelles technologies se disputent les faveurs d’une économie résolument dynamique. Les entreprises liées à l’informatique à Tours en sont la parfaite illustration.

La French Tech Loire Valley, un modèle d’innovation

Appuyées par la Région Centre-Val de Loire, Orléans Métropole et Tours Métropole Val de Loire ont créé en 2015 un lieu d’innovation et d’expérimentation à l’échelle nationale et internationale : la French Tech Loire Valley.

La French Tech Loire Valley au cœur des territoires

Dans cet écosystème régional et numérique, les startups, les sociétés porteuses de projets innovants, comme les entreprises informatiques, sont développées de façon dynamique. On compte ainsi huit incubateurs et accélérateurs présents, avec des  « bâtiments totem »  — Lab’o à Orléans, MAME à Tours et C de Chartres — qui ont rapidement été rejoints par les communautés « Tech » de Blois, de Bourges, de Châteauroux, de Dreux et de Chartres.

Terre des « Early Adopters » et des entreprises informatiques, la Loire Valley a vu son collectif renforcé en juin 2017 avec la création du Comité spécialisé numérique, coordonné par l’agence économique de la Région Centre-Val de Loire, Dev’Up, et le GIP-Recia. Quelques grandes innovations tirent leurs origines de grand territoire d’innovation comme :
• les bornes Mac Donald’s,
• les compteurs électriques Linky,
• système de paiement Monéo,
• etc.

Le label French Tech, un passeport pour l’international

Résolument innovant et créateur de valeur, le collectif s’est vu décerné le label French Tech en avril 2019. Ce dernier permettra aux startups et entreprises innovantes de la région, comme les entreprises informatiques ou industrielles, de booster leur développement, notamment à l’international grâce au soutien financier de la Mission French Tech. Celle-ci travaille en étroite collaboration avec Bercy et la Quai d’Orsay, à travers différents dispositifs d’opérateurs nationaux comme la Caisse des Dépôts, BPifrance et Business France.

Focus sur l’Agreen Tech Valley

La Loire Valley compte également un pôle d’excellence international, dédié aux technologies numériques pour la filière du végétal : l’Agreen Tech Valley, situé dans un écosystème d’enseignement et de recherche (CNRS, Inra, BRGM…). C’est ici que seront développées les serres connectées avec le concours des 45 adhérents de l’Agreen Tech Valley, comme l’entreprise informatique dédiée au cycle de vie du végétal Cybele Tech, ainsi que les pôles de compétitivité partenaires (Dream, Céréales Vallée et Vegepolys).

MAME : l’innovation au cœur de Tours

À Tours, ce nom est inscrit dans le patrimoine de la ville. Avant de venir le repère de la Cité de la création de la création et de l’innovation tourangelle, le lieu accueillait l’un des sites industriels les plus remarquables des années 1950 : les ateliers de l’imprimerie MAME, créés par les architectes Jean Prouvé et Bernard Zehrfuss.

Une pépinière aux nombreux talents

Reconverti en pépinière de startups et d’entreprises informatiques ou issues des nouvelles technologies, le bâtiment propose un véritable écosystème d’entreprises et d’entrepreneurs du secteur des NTIC. C’est aussi un pôle d’aide, de soutien et d’accompagnement des créateurs les plus imaginatifs et ambitieux de Tours métropole. Ici, se créent au quotidien les services et les objets de demain.

Une pléthore de services d’aide à la création et au développement

Plateforme unique d’innovations et de service aux entreprises informatiques, entre autres, MAME met à leur service une pléthore d’outils leur permettant de se développer en toute sérénité :
• accès à des financements privilégiés,
• soutien opérationnel, administratif et logistique,
• accompagnement personnalisé au développement par des experts et des mentors de grands groupes,
• conciergerie pour faciliter tous les besoins quotidiens des entrepreneurs.

Aujourd’hui, MAME accueille plus d’une cinquantaine de startups et entreprises informatiques ou industrielles. Elles œuvrent dans différents secteurs : design, communication, développement web, du coaching, du consulting…

Une pépinière aux nombreux talents

Le site MAME accueille d’autres structures qui favorisent l’émulsion entre la recherche, le développement et l’industrialisation.

1. L’École des Beaux-Arts de Tours

Créée en 1760, l’École supérieure des beaux-arts de Tours (EBSA Tours) est un établissement public de coopération culturelle proposant deux cursus : l’un généraliste en art, l’autre spécialisé en conservation et restauration des œuvres sculptées.

2. Le Château

Conçu comme un accélérateur de startups, il vient en aide aux jeunes pousses afin qu’elles franchissent le cap de leur mise sur le marché.

3. Un Fablab

C’est un atelier dédié à la conception, la réalisation et la réparation d’objets où le public accède à des machines-outils diverses pilotées par ordinateur.

4. Un Living Lab

Ce lieu partagé fonctionne selon une certaine méthodologie où les citoyens et les différents intervenants sont considérés comme les acteurs essentiels du processus de recherche et d’innovation.

5. L’école privée Esten Sup’Édition

Cette école multimédia est spécialisée dans les métiers de l’édition et de la communication.

6. Des bureaux de grands groupes

On y trouve notamment la Caisse d’Épargne, Orange, la CCI Touraine, etc.

Vivre à Tours aujourd’hui, c’est donc vivre dans un coin de la « French Silicon Loire Valley ».

L’Impulseur, une plateforme de la CCI

Autre outil de soutien et d’aide au développement pour les entreprises informatiques, industrielles ou d’autres secteurs : l’Impulseur. Accélérateur de projets pensé et développé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine en 2015, ce dispositif novateur a pour mission d’apporter un soutien efficace pour structurer et booster la croissance des PME tous secteurs d’activité confondus.

Un parcours de six mois pour muscler son projet

L’Impulseur propose un parcours intensif de six mois où les créateurs et dirigeants alternent les ateliers avec des experts, les business tests dans un cadre très suivi.
Grâce à cette approche, les entreprises informatiques ou de tout autre secteur peuvent :
• booster et optimiser leur croissance,
• développer leur expertise sur la stratégie et le pilotage de l’entreprise,
• sécuriser leur développement.

Pour conclure, Tours Métropole a mis en place des lieux et des outils particulièrement efficaces pour développer son attractivité entrepreneuriale et attirer les talents. Le résultat se traduit par une augmentation constante du nombre de créations d’entreprises, tout comme dans le Loiret dont le Lab’O fait partie de la Loire Valley. Ainsi, les deux métropoles se sont définitivement inscrites dans l’avenir et les pôles d’excellence, notamment grâce au label French Tech qui va leur permettre de poursuivre leurs efforts d’aide et de soutien aux entreprises.