Guide pour lutter contre les cybervilains

Que vous soyez à l’aise ou non avec le matériel informatique, un peu de sensibilisation aux dangers du numérique n’est jamais de trop.

Tant qu’il y aura des victimes de cybermalveillance, il y aura de la prévention. Ici, vous retrouverez des conseils indispensables qui vous permettrons d’éviter le vol de vos identifiants bancaires, le piratage de vos réseaux sociaux ou encore l’installation de virus sur vos machines.

Piratage par mail

Que vous recevez un mail d’une personne inconnue ou de votre banque, soyez vigilants. Il se peut que le mail contienne des pièces jointes indésirables ou encore qu’il ne vienne pas de l’émetteur auquel vous pensez.

Le fishing (ou hameçonnage)

Si vous ouvrez par hasard un mail d’une personne inconnue et que celui-ci contient un lien, ou encore une ou plusieurs pièces jointes, alors ne les ouvrez pas (et ne les téléchargez encore moins).

Les liens pourraient vous amener sur des sites frauduleux non sécurisés dans lesquels vos identifiants personnels seront demandés. Si vous les entrez, alors le cybercriminel les recevra et pourra les utiliser à mauvais escient.

Le principe est le même pour les pièces jointes : si vous les ouvrez et que vous retrouvez un formulaire, alors ne le remplissez surtout pas. Tous ce que vous rentrerez dans le formulaire sera envoyé au cybercriminel.

Ainsi, faites très attention à l’adresse mail exacte de l’émetteur. Si vous recevez un mail de votre banque (prenons l’exemple du Crédit Agricole), lisez attentivement l’adresse mail. Si vous pensez que le mail “relation.client@créditagricole-s.fr” est celui de votre banque, alors vérifiez-le. En effet, il y a normalement un “-” entre “crédit” et “agricole”. S’il y a la moindre petite différence entre l’adresse mail de l’actuel émetteur et celle de votre banque officielle (ou encore votre opérateur par exemple), alors il s’agit d’une arnaque.

Virus par email

Les pièces jointes que vous recevez par email peuvent également contenir des virus. Ceux-ci peuvent ralentir votre ordinateur (ou tablette ou téléphone) mais aussi espionner toute activité que vous avez sur votre appareil.

En résumé, n’ouvrez jamais les emails d’émetteurs inconnus ou ressemblants à un email déjà existant comme expliqué plus haut.

Piratage sur internet

Sites internet non sécurisés

Évitez les sites internet ne commençant pas par “https”. S’ils commencent par “http”, alors ceux-ci ne sont pas sécurités, ce qui signifie que toutes vos activités sur ces sites sont visibles. Ainsi, si vous entrez des données personnelles, elles pourront être aisément volée par des pirates un peu expérimentés.

En guise de mnémotechnique : le “s” représente la “sécurité”. S’il est écrit “http”, il manque un “s”, donc il n’y a pas de sécurité.

Arnaque au support technique Microsoft

Si, en voulant accéder à un site internet, une nouvelle page apparaît soudainement en vous disant que vous êtes infectés, alors il s’agit d’une arnaque. Vous ne pouvez pas fermer la fenêtre en cliquant sur la petite croix rouge, et la bande sonore ne cesse d’émettre un son d’alerte vous demandant d’appeler le numéro affiché sur votre écran. Ne l’appelez surtout pas, car les faux techniciens que vous aurez au bout du fil vous feront payer l’appel et prendront le contrôle sur votre ordinateur.

Ils vous feront payer des sommes astronomiques pour débloquer votre ordinateur, mais sachez qu’il n’est absolument pas bloqué.

Si vous tombez sur ce problème de page internet qui semble impossible à fermer, essayez d’appuyer sur les touches “alt + F4” pour instantanément fermer les pages internet. Si cela ne fonctionne pas, alors éteignez manuellement votre ordinateur en appuyant longuement sur le bouton d’allumage, jusqu’à ce qu’il s’éteigne.

La clé pour faire face à cette menace est de garder son calme et de ne surtout pas avoir peur. Contrairement aux apparences, vous n’êtes pas en danger et il vous suffit d’éteindre votre ordinateur pour vous débarrasser de ces fenêtres.

Perte de contrôle de votre ordinateur

Si, par le plus grand des hasard le curseur de votre souris se mettait à bouger tout seul, alors éteignez immédiatement votre ordinateur. Cela est dû à la prise de contrôle de votre machine par un pirate à distance.

Faites très attention à ce que vous téléchargez sur votre ordinateur ainsi qu’aux sites internet que vous visitez. Il se peut que vous téléchargiez une contrefaçon malveillante d’un jeu ou de n’importe quel logiciel.

Ces contrefaçons contiennent souvent des virus.

Lors de l’installation d’un programme, votre ordinateur vous demande : “Voulez-vous autoriser [insérer nom du programme] à effectuer des modifications sur votre ordinateur ?”. En-dessous est écrit l’origine du programme.

Si elle est inconnue, n’acceptez surtout pas.

De même si vous trouvez une clé USB par terre. Vous ne savez pas ce qu’elle contient, il est préférable de ne pas la connecter à votre ordinateur pour éviter toute infection.

Social engineering (ou ingénierie sociale)

Cette méthode, dans le même but que le fishing, est de vous soutirer des informations personnelles importantes. Cependant, les moyens employés sont nettement différents.

Ici, il est question de manipulation psychologique. Le contact peut être fait à distance (mail, SMS, appel) mais aussi directement lors d’une discussion en face à face. Tout au long de cette discussion, votre interlocuteur essaiera de vous dérober très subtilement des informations personnelles, et vous n’y verrez que du feu.

Faites très attention à qui vous vous adressez, et ne divulguez vos informations personnelles à personne.

Soyez vigilants. Sur internet et dans la vie réelle, les dangers sont nombreux. Mais en respectant les quelques règles de sécurité décrites ci-dessus, vous pouvez facilement vous protéger des menaces.
Si malgré ce guide, un problème est survenu sur votre ordinateur, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir un diagnostic complet de votre machine et un nettoyage complet si nécessaire, le tout réalisé par nos techniciens qualifiés.

Antonin MEGIA